Médecin en Suède : salaire, conditions de travail et qualité de vie

Ceux qui décident d’émigrer et de tourner le dos à leur pays doivent d’abord décider où ils veulent aller. Pour beaucoup de personnes, les pays scandinaves comme la Suède sont très populaires. Des lacs, des rivières et des forêts de conifères idylliques et à couper le souffle font de la Suède un pays d’émigration attrayant, même si les étés sont exceptionnellement courts.

La Suède obtient un score particulièrement élevé en matière de qualité de vie. En raison de la convivialité familiale de la Suède et du niveau élevé des services de garde d’enfants, les possibilités professionnelles sont nombreuses, en particulier pour les femmes médecins. Pour beaucoup d’entre eux, cela se traduit par une compatibilité particulièrement bonne de la famille et de la carrière. Mais cela vaut-il la peine pour un médecin d’aller en Suède ? Dans l’article suivant, nous examinons de plus près le pays d’émigration en termes de salaire, de conditions de travail et de qualité de vie et nous montrons quels sont les avantages et les possibilités qui s’offrent aux médecins allemands.

Fournitures médicales en Suède

Comme partout dans le monde, les médecins sont très demandés en Suède. Ici aussi, il y a un manque de médecins formés en raison du vieillissement croissant de la population et de la forte demande de services infirmiers. Une autre raison est surtout, mesurée par la demande, le faible nombre de diplômés universitaires qui terminent leurs études de médecine en Suède. Dès 2004, l’ »Agence nationale pour l’enseignement supérieur en Suède » a annoncé que le nombre de diplômés devrait augmenter d’environ 30 % pour répondre à la demande de médecins.

Actuellement, la pénurie de médecins est traitée avec des spécialistes d’autres pays européens. Les médecins allemands sont donc aussi pris d’une main qui embrasse. En outre, la formation médicale jouit d’une grande réputation auprès des Suédois. L’ambassade de Suède tente donc de recruter des médecins de manière ciblée. Ils sont recrutés avec un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée, par exemple en effectuant des heures supplémentaires rémunérées, en prenant quatre semaines de vacances d’affilée ou en effectuant un petit nombre de postes.

Salaire du médecin en Suède

Si vous décidez d’émigrer en Suède, vous devrez réduire votre salaire. Alors qu’ici, les médecins peuvent s’attendre à un salaire de 47 000 à 58 000 euros en tant que nouveaux venus dans la profession, la fourchette des salaires en Suède ne se situe qu’entre 41 000 et 51 000 euros. Cela signifie qu’un débutant en Scandinavie gagne environ 14 % de moins qu’un médecin ici.

Toute personne qui occupe un poste de direction, par exemple en tant que médecin en chef, peut s’attendre à un revenu d’environ 69 000 à 86 000 euros.

Il existe en Suède un écart sensible entre les zones rurales et urbaines. En général, les revenus dans les campagnes suédoises sont plus faibles que dans les zones urbaines. Le meilleur salaire peut être perçu par les médecins de Stockholm. Il existe également de fortes fluctuations par région. Le salaire peut être plus élevé dans le sud que dans le nord. Si vous voulez un bon salaire, le meilleur endroit pour vivre et travailler est entre Trelleborg et Söderhamm.

Les salaires suédois sont soumis à un taux d’imposition élevé. En conséquence, les employés ne doivent pas être tenus de payer plus de 57% à l’État.

Conditions de travail en Suède

Alors qu’ici, les médecins sont également responsables des processus économiques d’une entreprise, les médecins suédois se concentrent principalement sur la gestion quotidienne de l’entreprise. La responsabilité du personnel n’est pas applicable et est considérée comme relevant de la responsabilité du directeur général responsable.

Les structures hiérarchiques des hôpitaux doivent également être mentionnées à ce stade. En Suède, une grande importance est accordée à la codétermination. Cela signifie qu’il y a moins de hiérarchies. D’une part, cela présente l’avantage que le travail est perçu comme plus agréable. D’autre part, le processus décisionnel est beaucoup plus long.

La Suède est également connue pour son climat de travail favorable à la famille. Des frais de garde d’enfants peu élevés et un environnement collégial avec des hiérarchies plates – deux des avantages des conditions de travail et de vie en Suède. En outre, le temps de travail moyen des médecins est de 40 heures par semaine au maximum. En outre, les médecins ne sont pas autorisés à travailler plus de 18 heures d’affilée. Et si des heures supplémentaires sont effectuées, elles peuvent être compensées par des heures de temps libre correspondantes ou par des primes financières d’heures supplémentaires.

Il règne une atmosphère collégiale et détendue parmi les employés. Les médecins et le personnel infirmier se déplacent à hauteur des yeux et se soutiennent mutuellement.

Et ceux qui ont terminé leurs études de médecine n’assument généralement pas une fonction de gestion. Par exemple, une infirmière peut être hiérarchiquement supérieure à un médecin. Car dans la vie de tous les jours, ce sont les connaissances pratiques et l’expérience qui comptent.

En outre, l’offre de formation continue est importante et est comptabilisée comme temps de travail.

Il est généralement connu que le travail dans les hôpitaux allemands est caractérisé par le stress, l’agitation et une énorme pression. C’est pourquoi les conditions de travail meilleures et très agréables en Suède sont une grande motivation.

Qualité de vie en Suède

La Suède offre l’un des meilleurs standards pour les médecins en comparaison internationale – selon les résultats de l’Agence des Nations Unies pour le développement (PNUD) en 2009, qui ont pris en compte les facteurs santé, éducation et niveau de vie. Les conditions de vie attrayantes augmentent donc la valeur globale d’un emploi en Suède.

En outre, les employeurs aident à trouver un logement et à financer des cours de langue. Les employeurs suédois sont tenus de s’assurer que les médecins maîtrisent bien la langue nationale avant de commencer à travailler. Ceux qui ne parlent pas suédois peuvent prétendre à un cours financé, ce qui facilite également le démarrage financier en Suède.

Exigences

Toute personne qui souhaite émigrer en Suède n’a généralement pas besoin de permis de séjour ou de travail. Pendant les trois premiers mois, vous pouvez vivre et travailler sans permis. Ensuite, vous devez vous inscrire à l’Office de l’immigration, qui vous délivre une carte de séjour. Toutefois, certaines conditions doivent être remplies lors de la demande, notamment

Après 5 ans, il est possible de demander la citoyenneté suédoise.

Conclusion

En Suède, le temps de travail des médecins est effectivement moins long. Toute personne qui fait des heures supplémentaires ou qui suit des cours de formation continue peut le réclamer. Une différence décisive est qu’en Suède, les médecins peuvent se concentrer sur leur travail et leurs patients. L’aspect économique et la responsabilité de la planification du personnel, tout cela fait partie des fonctions du directeur général. Les médecins allemands sont très demandés en Suède, c’est pourquoi il peut être intéressant de partir à l’étranger. Les familles bénéficient de conditions particulièrement favorables à la famille, ce qui peut améliorer la qualité de vie des médecins en Suède.

Si vous décidez de prendre un emploi de médecin dans le pays scandinave, vous pouvez compter sur le soutien de votre employeur. Les coûts des cours de langue sont pris en charge afin de garantir que les médecins puissent communiquer en suédois.