5 étapes pour devenir architecte d’intérieur

Publié le : 19 juillet 20226 mins de lecture

Le mariage de la forme et de la fonction donne naissance à la noble profession d’architecte d’intérieur. Créer ou recréer un espace architectural qui respire l’intemporalité et offre simultanément une expérience de vie confortable – le bon équilibre de la lumière, de la couleur, de la circulation de l’air et de la température – est un exercice difficile. En tant que tel, le design d’intérieur est une profession exigeante mais, en même temps, édifiante – tant pour le designer que pour ses clients. Pour ceux qui souhaitent devenir des designers d’intérieur prospères, cocher les étapes suivantes est le ticket nécessaire pour entrer dans les industries les plus glamour.

Étape n° 1 : Nourrir la créativité

Une fois un créatif, toujours un créatif, n’est-ce pas ? Oui, à condition que des efforts constants soient faits pour nourrir cette créativité. Pour voir un monde de possibilités dans les espaces les moins inspirants et les plus mornes, il faut une imagination incroyable. Et la créativité, tout comme un muscle, doit être exercée ; sinon, elle s’atrophie au point que l’esprit devient une ardoise blanche et le carnet de croquis, une triste collection de dessins ternes et peu accueillants ficelés ensemble. Les aspirants doivent être ouverts aux nouvelles idées et s’inspirer de toutes sortes de concepteurs – apprendre des succès et des échecs des autres. L’enregistrement de « toutes » les idées de design – des plus glorieuses aux plus inattendues – permet de suivre les progrès réalisés au fil des mois et des années.

À lire en complément : Devenir architecte : les outils à maîtriser

Étape n° 2 Obtenir un diplôme d’architecte d’intérieur

La préparation personnelle, lorsqu’elle est accompagnée d’une aide professionnelle, donne la recette parfaite du succès. La créativité d’un designer doit s’exercer dans les limites des éléments techniques, dont les plus importants sont l’espace, la ligne, les formes, la lumière, la couleur, la texture et le motif. Une connaissance approfondie de la manière dont chacun se marie harmonieusement avec les autres pour créer un espace extraordinaire, tant en termes de forme que de fonction, s’acquiert mieux par le biais d’une formation professionnelle. On peut acquérir des connaissances et une expérience à 360 degrés en travaillant sur différentes théories et méthodologies, des matériaux de construction, des techniques artisanales pour les meubles et le style d’intérieur, etc.

Étape 3 : Concevoir un portfolio gagnant

Les visuels parlent fort, mais les designs parlent encore plus fort – donner vie aux idées en les consignant dans un solide portfolio de designs est le passeport pour le monde de la décoration d’intérieur. Un portfolio bien conçu qui montre la familiarité d’un aspirant avec les différents styles, les fonctionnalités, l’ergonomie, les théories de l’éclairage et des couleurs, les plans d’étage, les codes du bâtiment et les systèmes mécaniques est sûr de le distinguer de la foule. Pour aller plus loin, les concepteurs doivent garder leur portefeuille diversifié ; de l’incorporation d’éléments nautiques relaxants aux pièces classiques ornées, le champ d’action est sans limite !

Étape n° 4 : Acquérir de l’expérience pratique

Avoir un diplôme professionnel à la ceinture et façonner un sont la moitié de l’équation ; l’autre moitié est l’expérience pratique. Les designers doivent saisir toutes les occasions d' »apprendre par la pratique » – il ne s’agit pas nécessairement d’un stage ; la rénovation de sa propre maison comme défi de design est un excellent point de départ. On peut également proposer aux amis et à la famille de faire redessiner leurs espaces gratuitement. Cela pourrait progressivement se transformer en une offre de services de design gratuits à la communauté locale en faisant passer le mot sur les plateformes de médias sociaux comme Facebook et Instagram.

Étape 5 – Réussir l’entretien ou la réunion avec le client

Toutes les autres compétences mises à part, la conclusion de l’affaire repose sur la personnalité du designer, son professionnalisme, sa confiance et son honnêteté. Au lieu d’affirmations galvaudées, communiquer son point de vue et sa passion avec sincérité et transparence est la clé pour séduire un employeur ou un client. Pour une préparation solide, les devoirs sont obligatoires, ce qui signifie faire des recherches sur l’industrie de l’interviewer ou du client, les opérations commerciales, le marché, etc. Si possible, répéter un entretien fictif avec un professionnel peut aider à s’habituer à l’idée d’être interrogé et critiqué.

Le parcours pour devenir architecte d’intérieur est plein de défis gratifiants, au bout desquels vous attend un , pas comme les autres. Dans le monde dynamique de l’architecture d’intérieur, les styles évoluent, les tendances sont cycliques et les technologies progressent – on ne s’ennuie jamais dans la vie d’un architecte d’intérieur.

Plan du site