Pourquoi faire une licence pro commerce ?

Publié le : 27 février 20235 mins de lecture

Depuis l’harmonisation des diplômes au niveau européen, les formations n’ont plus la même reconnaissance qu’il y a dix ou vingt ans. Une licence pro en commerce a plus de valeur aux yeux des recruteurs. Elle est synonyme d’une spécialisation et d’une maturité chez les candidats. Ce diplôme est un véritable tremplin pour l’insertion professionnelle.

Comprendre la différence entre une licence classique et celle professionnelle

Depuis l’introduction du système LMD, les étudiants décrochent leur licence après trois années d’études post-bac. Il représente le premier palier à franchir dans le système licence, master, doctorat.

Ce diplôme sanctionne des cursus dans différentes disciplines :

  • les sciences humaines et sociales ;
  • les arts, lettres et langues ;
  • les sciences, technologies et santé ;
  • le droit, l’économie et la gestion.

Au même titre que la licence classique, la licence pro commerce équivaut au niveau bac +3. Toutefois, ce diplôme se distingue par sa dimension spécialisée qui facilite l’insertion professionnelle.

Depuis l’année 2019, la licence professionnelle a fait l’objet d’une réforme. Il est désormais possible d’obtenir une spécialisation en commerce dans une université ou un IUT (institut universitaire de technologie). Depuis, le diplôme adopte l’appellation « bachelor universitaire de technologie » (BUT).

Licence pro en commerce : une spécialisation pour se démarquer

Avec un BTS ou un DUT, l’étudiant peut prétendre à différentes professions. Avec une licence pro en commerce, il se différencie grâce à une spécialisation en approfondissant ses compétences.

Un BTS couvre un domaine de compétence vaste comme la comptabilité ou la gestion d’entreprise. Une licence professionnelle est directement axée sur une fonction particulière. Grâce à ce diplôme, il est possible d’intégrer rapidement un poste dans le commerce.

Un autre avantage d’une licence pro en commerce est l’accès à un emploi plus qualifié. Cela signifie également un poste mieux rémunéré. Il est difficile d’avoir un bon niveau dans les grilles salariales avec un BTS, ce qui n’est pas le cas d’une licence pro.

Le taux d’insertion d’une licence pro en générale est supérieur à 75 %. Le diplôme représente un véritable tremplin vers une carrière dans le commerce. Pour cause, les recruteurs apprécient ces profils de cadres intermédiaires qui maitrisent les aspects techniques du métier.

Ils n’ont plus besoin de passer par des mois de formation. Ces candidats s’adaptent facilement dans un environnement professionnel. En effet, ils sont confrontés à des cas concrets au cours de leurs études. Ces pratiques sont considérées comme une vraie plus-value.

La licence pro en commerce est un niveau intermédiaire qui sépare le premier et le second cycle. Avec ce diplôme, le candidat possède déjà toutes les compétences pour gérer une équipe ou être manager de terrain.

Apprendre directement sur le terrain

La licence pro en commerce peut être obtenue via une formation en alternance. Il est même possible de suivre les cours depuis l’étranger. Pour compléter l’enseignement théorique, les étudiants effectuent des stages en entreprise.

L’alternance représente un atout aux yeux des recruteurs. Elle permet de cultiver des qualités professionnelles importantes comme le travail en équipe, la ponctualité, l’autonomie. De plus, elle permet de gagner de l’expérience rapidement.

Puisqu’ils passent la majorité de leur cursus en entreprise, les étudiants apprennent auprès de professionnels. Pour la licence pro en commerce par exemple, les enseignants sont issus de ce domaine. Ils sont généralement des experts et des cadres en poste dans une société.

Étant donné sa spécialisation, un diplômé en licence pro en commerce peut avoir des difficultés dans d’autres domaines comme la dimension humaine. Seulement, il n’a pas besoin de passer un master. Il peut effectuer une formation continue afin d’acquérir diverses compétences, notamment dans les métiers du web.

Plan du site